Archive for juillet, 2008

La roulette française se lance dans la version Gold

Ce mois, l’espace virtuel des casinos s’est enrichi avec la dernière version high-tech de l’une des plus populaires jeux de table de l’histoire gambling: French Roulette Gold. Cette élégante et sophistiquée addition de la série Gold des jeux de table du casino apporte une nouvelle dimension au jeu traditionnel de roulette française.

Les graphiques de la nouvelle roulette française sont avancées, avec des couleurs vives et les effets sonores capturent le murmure de la foule, le bourdonnement de la roue et ce son métallique de la bille roulant.

« Inventée » à la fin du XIX-ème siècle, la roulette s’est assez vite répandue en Europe, où elle est devenue de plus en plus populaire, des casinos de Londres jusqu’à ceux de Monte Carlo. La version « française » de la roulette est très prisée par les joueurs européens. Par les casinos en ligne , ils peuvent jouir à la fois de l’intérêt historique porté par le jeu et du confort fourni par le jeu en ligne.

La roulette européenne – ou roulette française- a 36 numéros et un seul zéro. Son air français est évident dans les graphiques animés ou les titres tels Manque ( de 1 à 18), Impair(Odds) Passe (de 19 à 36) et Pair. Donc, la chance de jouer à la roulette dans sa plus moderne version, dans un magnifique casino classique, tout en se gratifiant du confort et de l’intimité de votre propre maison.

La table finale de WSOP a établi ses compétiteurs

Nous voilà juste après la preuve de feu qui a fait passer les meilleurs joueurs de poker sous les fourches caudines: World Series of Poker se trouve à un pas de la grande finale. Heureusement ou non, les neuf finalistes se retrouveront à Las Vegas en novembre, 117 jours après que les cartes ont été décisivement jouées entre les 27 participants au Main Event.

Le top 9 de cette année est le suivant:

Dennis Phillips ($26,295,000), le chip leader, est le plus âgé des joueurs restés en compétition. Le chanceux Phillips est un joueur amateur qui, dans la vie quotidienne est manager dans une compagne de transport commercial. L’année passée, il est arrivé en neuvième position à l’événement No-Limit du Circuit WSOP Grand Tunica. Il a gagné son billet au Main Event par l’intermédiaire d’un satellite au casino Harrah’s.

Ivan Demidov ($24,400,000), classé immédiatement après Phillips, est un joueur de 27 ans, originaire de Russie. Demidov est un joueur à riche palmarès, ayant remporté de nombreux prix dans des tournois d’envergure: il a été présent à la table finale du Chmpionnat de Poker de Russie, en 2006, et s’est classé en troisième place à l’événement No-Limit Hold’em lors du championnat de Doyle Brunson, World Poker Classic. Ca se passait en 2007.

Scott Montgomery ($19,690,000) est un autre professionnel arrivé à la table finale. Son parcours au poker n’est pas trop riche. Mais cette année, la chance a été de ses côtés. En février, il a été à la table finale de World Poker Tour et a déjà remporté des gains dans d’autres événement WSOP de cette année.

Le plus jeune joueur de la table est Peter Eastgate ($18,375,000), l’autre participant, outre Demidov, qui a dû voyager en Amérique pour être à la table finale. Il est danois et le poker c’est pour lui à peu près une profession.

Ylon Schwartz ($12,525,000), de Brooklyn, N.Y., est l’un des cinq américains participants à la table finale de WSOP 2008. Agé de 38 ans, Schwartz est un ancien joueur professionnel aux échecs qui a découvert qu’il pourrait faire plus d’argent s’il changeait les échecs par le poker. Il a, donc, joué au poker professionnel plusieurs années, ayant déjà empoché 12 gains WSOP, y inclus une 15ème place à l’événement No-Limit Hold’em WSOP.

Le deuxième Canadien à la table finale du Main Event est Darus Suharto ($12,520,000), originaire de Toronto, Ontario. Le comptable âgé de 39 ans est un joueur dilettante qui a gagné son entrée à l’événement principal par un tournoi satellite. Après s’être refusé un prix au tournoi de 2006, étant renvoyé de Main Event sur la 448ème position, Suharto est arrivé, enfin, à accomplir son rêve.

David « Chino » Rheem ($10,230,000) est, peut-être, le plus connu des joueurs de la table finale de cette année. Le jeune pro vient de Los Angeles et peut se targuer de cinq gains précédents à WSOP, dont le dernier à l’événement Limit/No-Limit Hold’em de la table finale de cette année, où il a occupé la cinquième place.

Un autre concurrent au record pour le plus jeune joueur de la table finale WSOP est le Texain Craig Marquis ($10,210,000), 23 ans. Son expérience au poker ne compte plus de 18 mois, mais cette année il a déjà empoché de l’argent dans le No-Limit Hold’em Shootout. Jusqu’à arriver au Main Event, Marquis a dû travailler d’arrache-pied pour se frayer chemin vers le top.

La pile la moins élevée de la table finale sera à Kelly Kim ($2,620,000), de Whittier, Calif. Kim est un ancien analyste d’affaires converti en joueur professionnel de poker. Et à juste raison, puisque son nouveau statut lui a apporté de gros montants aux tournois de Las Vegas et Los Angeles, mais pas encore un grand événement porteur de gloire. Il aura, cependant, le temps de le faire, ce novemebre! En fait, tous auront à la disposition quatre mois pour étudier et exercer les stratégies de jeu.

Le combat final s’étendra sur 3 jours. Les 9 joueurs s’affronteront le premier jour, tandis que le deuxième sera marqué par le heads-up entre les deux premiers classés. Le couronnement du gagnant aura lieu le 11 novembre. L’événement sera diffusé par ESPN, donc vous serez branchés à la plus grande action de poker du monde.