Légaliser ou non, c’est ça la question!

Un état d’effervescence domine depuis quelques  jours le secteur des jeux en ligne. Après les déclarations officielles annonçant une prochaine légalisation de ceux-ci en France, il semble que l’affaire ne se fasse, quand-même, sans tracas.

Premièrement, la joie de ceux qui espéraient que les mesures allaient être tout de suite mises en pratique, a été vite découragé. L’ouverture du marché ne se fera que progressivement, a annoncé Eric Woerth, le ministre du Budget. Ca veut dire que les jeux en ligne, tout comme les paris sportifs et les paris hippiques auront la voie tout à fait libre dans deux ans! Le traînement des choses est, d’ailleurs, le principal obstacle craint par les casinotiers. Patrick Partouche avertissait il y a quelques jours sur cet aspect. Ca va aller, mais dans combien de temps? Les machines à sous ont été autorisées en 1988, mais elles n’ont été installées qu’en 1991..

Et puisque nous sommes là, voilà que les machines à sous, les plus productives et nombreuses sur les sites des jeux d’argent, seront toujours sous restriction! La raison? Le danger dépendance. Il semble que les bandits manchots, qui sont, d’ailleurs les plus prisés par les joueurs, soient les jeux les plus addictifs, un péril que le gouvernement veut éviter. Les revenus des casinos en ligne seront de cette façon fortement touchés. De plus, on ne sait pas encore quels seront les opérateurs admis sur le marché français.. Quant aux taxes à être appliquées sur les jeux, ça, c’est une autre paire de manches!

Le Casino en ligne Wild Jack avec son nouveau jeu

Membre du groupe Jackpot Factory et un des plus fameux casinos virtuels qui offre des jeux de poker et de table, le casino Wild Jack marque le début de la saison des fêtes avec un nouveau jeu de poker vidéo qui offre un grand gain de 100.000 euro. Bonus Deuces Wild 10 Play Power Poker est un jeu de poker vidéo très simple avec trois variations sur le  « 5 of a Kind » (5 similaires) permettant ainsi au joueur de bénéficier de la meilleure main. Ce jeu virtuel offre 13 combinaisons de payement et la possibilité de placer des paris ce qui signifie pour les aventureux un risque de succès ou de perte totale. Le poker vidéo est un jeu extrêmement populaire dans les casinos terrestres, mais le point fort de Bonus Deuces Wild 10 Play Power Poker est le fait qu’on peut jouer 10 mains à la fois, augmentant l’action et l’attrait de ce jeu sur Internet. De plus, Bonus Deuces met à la disposition des joueurs une gamme variée d’options de pari et utilise des assistants de jeu et une technologie aidant les débutants à appendre les stratégies-clé du vidéo poker. Ce type de poker se joue avec 52 cartes à chaque main et une autre caractéristique concerne ses différentes niveaux de pari de 1 à 5 jettons par main.

L’anniversaire de Jackpot Factory

jack potLe groupe casino en ligne  Jackpot Factory, reconnu pour les services client irréprochables et pour une palette très riche de jeux, célèbre sa 8e anniversaire avec une promotion de bonus.
Les sites de ce groupe  The VIP Lounge Casino, First Web Casino, All Slots Casino, Wild Jack Casino et  All Slots Casino offrent des centaines de crédits journellement lors de cette promotion nommée « Birthday Blowout ».
Le succès de ce groupe se reflète dans la grosse somme de 7.5 milliards dollars offerte comme payements à ses joueurs depuis son lancement. Par ailleurs, au début de cette année, il a lancé les Tournois à sous Multi-Player au casino All Jackpots et à la fin de chaque tournoi, valant 100.000 dollars par mois, un joueur chanceux peut gagner le grand prix de 50.000 dollars. Par ailleurs, tous les casinos du groupe met à la disposition de leurs visiteurs plus de 350 jeux, avec l’option de jouer gratuitement ce qui determine des gens nouveaux à expérimenter les jeux de casino pour s’amuser.
Utilisant la technologie Microgaming, Jackpot Factory fournit une sélection de jeux moderne, des services client de qualité, de payements rapides et des jeux honnêtes. Les membres sont les casinos All Slots, All Jackpots, Wild Jack, VIP Lounge et First Web et ils sont tous engagés à promouvoir les jeux responsables et la responsabilité sociale. En conséquence, ils ont une approche pro-active pour prévenir les mineurs à jouer et aussi pour aider les joueurs qui développent des problèmes.

Les jeux vidéo font leur apparition aux courses de chevaux

jeuxOn a calculé que les revenues de New Jersey seraient de 433.5 millions dollars si des terminaux vidéo de lotterie étaient installées dans les locaux des courses de chevaux, mais cette action pourrait en même temps empiéter sur les profits des casinos Atlantic City, casinos qui sont déjà dans une forte compétition avec les casinos des états voisins. L’étude qui a conduit à cette conclusion a pris en compte les effets possibles de l’installation des machines éléctroniques simulant les jeux de casino tels le poker ou les jeux à sous, sur les pistes des courses  Meadowlands, Monmouth Park et Freehold Raceway. Parmi les conclusions on trouve le fait que les pistes ont besoin de ressources financières supplémentaires, mais y installer 6,300 terminaux détermine une baisse d’environ 2% des bénéfices de Atlantic City.

De plus, les casinos de Atlantic City parent aussi la compétition créée par les nouvelles pistes casino des états de Pennsylvanie et de New York qui sont très proches des frontières. En fait, les terminaux ne sont pas légales en  New Jersey. Les législateurs de la partie nord sont d’accord avec leur introduction tandis que ceux de la partie sud sont décidés à lutter contre cela, étant inquièts qu’une telle démarche attirent les clients de Atlantic City.
Par ailleurs, l’étude montre que les paris, les prix et la participation aus pistes de courses en New Jersey ont diminué dans les dernièrs années et cette tendence ne peut pas être modifiée car les pistes viellissent et ont besoin de rénovation. Le rapport indique aussi que les revenues de Atlantic City ont baissé: les 11 casinos ont gagné 10.6% moins ce septembre qu’en septembre de l’année dernière et 4.8% moins jusqu’à présent en comparaison avec la même période l’année dernière.

Enfin, la conclusion est que la situation va s’aggraver car New Jersey ne peut pas réagir d’aucune manière contre la compétition croissante de la parte de ses voisins dans la zone de Atlantic City dont les revenues vont baisser de 12.3% encore.

« Page précédente